Ce site a pour vocation de vous faire découvrir l'opération 1 bouchon 1 sourire à travers les associations, départemental ou locale qui partage les mêmes valeurs.

 

Bonne navigation

   

 


 

 

L'association Un bouchon un sourire Breizh 29 a chargé un nouveau camion, samedi matin, à son local de Stang Coadigou. Grâce à la collecte de ces opercules dans tout le département, l'association apporte un soutien aux familles d'enfants handicapés.

 

 Une fois conditionnés en sacs, ces bouchons sont revalorisés dans un centre d'Eure-et-Loir. 57 tonnes collectées En 2015, 57 tonnes de ces bouchons en plastique ont été collectées.

 

Ce résultat a permis à 30 familles finistériennes de bénéficier d'une aide. « Ce qui est loin d'être négligeable lorsque l'on sait que des parents, confrontés à de trop grandes difficultés et découragés, renoncent parfois à faire valoir leurs droits », explique l'association.

 

Contact Tél. 06.32.72.80.41

 www.breizh29.org.

Facebook : Un bouchon un sourire Breizh 29.

Un bouchon, un sourire. Près de 14 tonnes collectées 5 mai 2016 Posté le 06/05/2016 - Par © Le Télégramme

Les bénévoles étaient à pied d'oeuvre, samedi, tôt le matin.Les bénévoles étaient à pied d'oeuvre, samedi, tôt le matin.

L'association qui s'occupe de récupérer les bouchons dans le secteur ? Plonévez-Porzay, Châteaulin, Cap-Sizun, Brest, Landerneau, Le Faou et la presqu'île de Crozon ? avec l'aide des deux responsables, Hervé Marzin, surnommé le « Papy bouchon » et Jean-Claude Le  Sergent, surnommé le « MacGyver », a effectué le premier chargement dans un nouveau local, samedi. Pour information, c'était le dixième chargement à Plomodiern. En attendant, ce sont 90 m³, soit 13,800 t nettes, qui ont été chargés, dans la benne, samedi, avec l'aide de Gilbert Buanic et sa tractopelle gyroscopique. En 2015, 28 enfants handicapés ont été aidés dans le Finistère, grâce à cette collecte qui représente, par ailleurs, un geste pour la nature. Les responsables et les bénévoles espèrent que cette démarche continuera à recevoir tous les encouragements possibles. Par ailleurs, l'association accepte des dons partiellement déductibles des impôts.

Contact
Hervé Marzin, tél. 02.98.27.16.87.

Source: © Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/plomodiern/un-bouchon-un-sourire-pres-de-14-tonnes-collectees-05-05-2016-11056145.php#bmGC8TgzZK2AOrqy.99

 

Les Bouchons du coeur de Normandie se délocalisent Posté le 01/05/2016 - Par Ouest France

Les membres des Bouchons du coeur se sont retrouvés en assemblée générale à Saint-Sauveur-la-Pommeraye.
Les membres des Bouchons du coeur se sont retrouvés en assemblée générale à Saint-Sauveur-la-Pommeraye. | 

L'association les Bouchons du coeur a choisi de tenir son assemblée générale, dans la commune. Rémy Grésoiset, un habitant, y a déjà recueilli plus de 600 kilo.

Il y a plusieurs jours, l'association les Bouchons du coeur de Normandie a quitté son siège social de Merville-Franceville pour tenir notamment son assemblée générale à Saint-Sauveur-la-Pommeraye. Une venue suite à la création par Rémy Grésoiset d'un important pôle attractif qui recueille énormément de bouchons de liège et de plastique.

200 kilo supplémentaires

Avant l'assemblée, plusieurs donateurs s'étaient réunis chez lui pour apporter leurs bouchons, et le petit camion est reparti bien chargé avec au moins 200 kg. Depuis le 17 décembre, Rémy Grésoiset a pu expédier, grâce aux dons, un peu plus de 600 kg de bouchons.

L'équipe a été accueillie par le maire, Violaine Lion, dans la salle communale, comble, pour l'assemblée générale 2016. « Cette assemblée est placée sous la coprésidence de Jean-François Le Grand, président honoraire du Conseil départemental de la Manche, absent excusé. », a expliqué le président, Daniel Delagneau, en ouvrant la séance. Il a ensuite remercié pour leur présence, Mme Lecomte, conseillère départementale, Violaine Lion et du président des bouchons de coeur de l'Orne, Robert Boscher.

Le but de l'association est de « Récupérer un maximum de bouchons de liège pour les revendre ». L'argent ainsi récupéré sert « à aider des personnes handicapées » en leur offrant des fauteuils roulants, des déambulateurs, des chaises-pots, parfois des chèques...

65 fauteuils roulants distribués

« Chaque année, depuis sa création en 2010, l'association reçoit de plus en plus de bouchons », et de ce fait peut donner davantage. « Sur le plan social, l'équipe a réussi un bel engagement puisque nous avons remis, lors de la 100e action, son 65e fauteuil roulant, et de surcroît, électrique. »

L'association est aidée par plus de 1 000 collecteurs sur les cinq départements normands. À cela s'ajoutent 230 mairies, chiffre qui peut aisément être arrondi à plus de 400 avec les communautés de communes, venues grossir les rangs. Un coup de chapeau aussi aux toques normandes, 220 restaurants, qui jouent très bien le jeu, tout comme La Poste, « partenaire important pour certaines de nos actions ».

Le président Delagneau se félicite « de voir, chaque année, son action sociale s'élargir en participants et en adhérents ». Le secrétaire, Jean-Yves Ledenmat, a présenté les perspectives pour l'année, puis la trésorière, le budget prévisionnel. La rencontre s'est terminée par un vin d'honneur, suivi d'un repas au restaurant.

Plus d'infos : www.bouchonsducoeur.wordpress.com

Source: http://www.ouest-france.fr/normandie/saint-sauveur-la-pommeraye-50510/les-bouchons-du-coeur-de-normandie-se-delocalisent-4199269

Le Bouchon National 7 est désormais organisé par l'association Lavaur Initiative. /Photo DDM
Le Bouchon National 7 est désormais organisé par l'association Lavaur Initiative. /Photo DDM

En mai , l'association Lavaur Initiative organise deux animations. La première, une bourse Antiquité Brocante, aura lieu dimanche 15 mai toute la journée sur les allées Jean-Jaurès. 50 brocanteurs, sélectionnés sur les marchés de la région, proposeront leurs meilleurs produits. Bibelots, draps anciens, verreries… il y en aura pour tous les goûts.

Deuxième rendez-vous, le désormais célèbre Bouchon National 7. Il s'agit d'un rassemblement de véhicules européens anciens qui se déroulera le samedi 21 mai, à partir de 9h, au centre-ville. Environ 250 voitures, toutes créées entre les années 50 et 80, sont attendues. Le cortège partira de la mairie vers 11h. Plusieurs trajets conduiront au Bouchon, qui est constitué de la Grand-Rue, la place du Vieux-Marché, la rue du Père-Colin et le Plô. Un pique-nique géant sera proposé à 13h au jardin de l'Évêché. A 15h, la caravane pub du Tour de France des années 60 passera sur les allées Jean-Jaurès L'occasion de découvrir toute la journée le premier village vintage vauréen à l'arrière de la mairie. Plusieurs stands seront disponibles, proposant du mobilier vintage, des brocantes, un barbier coiffeur avec son siège de l'époque, un manège enfantin… Enfin, une collecte de bouchons plastiques sera organisée par l'entreprise Rossoni. Ces derniers seront remis à Passerelle 81, dans le but d'offrir un siège pour handicapés à un particulier.

La Dépêche du Midi

source: http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/27/2333069-association-lavaur-initiative-deux-rendez-vous-en-mai.html#

L’association Bouchons 276 arrive à Bernay Posté le 29/04/2016 - Par Paris Normandie

L’association Bouchons 276 arrive à Bernay
Dab Delaporte (au centre), avec des bénévoles, dans l’entrepôt de Rouen

Ne jetez plus vos bouchons de bouteille d’eau ! Après recyclage, ils peuvent améliorer le quotidien d’un Normand souffrant d’un handicap. Créée en 2003 avec l’installation d’un dépôt à Rouen, l’association Bouchons 276 vient d’ouvrir son premier dépôt de collecte à Bernay. D’une surface de 50 m², il est situé derrière l’ancienne usine Caroline Rohmer, côté parking.

« Si nous parvenons à collecter entre 10 et 12 tonnes de bouchons d’ici la fin d’année à Bernay, ce serait déjà une belle réussite », envisage Dab Delaporte, le président-fondateur.

Financer des projets de 100 à 2 000

Cette volonté de s’installer à Bernay répond à plusieurs facteurs. « Nous avons repris un dépôt de bouchons existant, celui des Bouchons d’amour, dont la responsable ne pouvait plus s’occuper. Cela correspond à notre envie d’être partout en Normandie », explique Dab Delaporte.

Reste désormais à trouver des bénévoles. Et ce n’est pas une mince affaire : « Deux à trois personnes ont postulé mais nous n’avons personne, pour l’instant, alors qu’une dizaine de bénévoles à Bernay, par semaine, serait l’idéal. Tous les profils nous intéressent, que ce soit des jeunes, des salariés ou des retraités. »

Leur mission consiste à gérer le dépôt bernayen, à trier et à reconditionner les bouchons. Une tâche fondamentale : Dab Delaporte a déjà eu la surprise de retrouver, lors de tris, « des couches-culottes et même une seringue ! ». Les bénévoles doivent s’investir « deux à trois heures hebdomadaires, essentiellement du lundi au vendredi ».

Après ceux de Rouen, du Havre, d’Évreux, des Andelys et de Villers-en-Ouche (61), le dépôt de Bernay est le cinquième de Bouchons 276 dans la région. L’association dispose également de 350 points de collecte. « Nous espérons que des commerçants bernayens en accueilleront un dans leur boutique », appelle le président.

La finalité de l’association est de récolter toujours plus de bouchons afin d’aider davantage de personnes en situation de handicap. « Chacune peut nous solliciter, après présentation d’une carte d’invalidité. » Bouchons 276 finance des projets dont le montant va de 100 à 2 000 € mais souligne le peu de demandes émanant de l’Eure par rapport au reste de la région.

Pierre Machado

p.machado@presse-normande.com

Infos pratiques

Tél. 06 85 02 23 23.

www.bouchons276.org

220 tonnes recyclées

Bouchons 276 collecte tous les bouchons et couvercles en plastique : dentifrice, ketchup, chocolat en poudre, produits d’entretien, eau, jus de fruits, moutarde, café soluble, déodorant, lessive... Après recyclage, une tonne rapporte 250 €.

En 2015, 220 tonnes recyclées ont permis de verser 60 000 € à 63 Normands (dont une vingtaine d’Eurois) qui ont fait une demande de fauteuils roulants, d’aménagement de salle de bains, de voitures, d’éducation de chiens guides, d’imprimante ou d’ordinateur braille...

source: http://www.paris-normandie.fr/detail_communes/articles/5621694/l-association-bouchons-276-arrive-a-bernay#

Recyclage. Les enfants sensibilisés Posté le 29/04/2016 - Par © Le Télégramme

M. Le Doeuff, de l'association Un bouchon Un sourire, est venu rencontrer les...
M. Le Doeuff, de l'association Un bouchon Un sourire, est venu rencontrer les enfants à l'accueil de loisirs

M. Le Doeuff, de l'association Un bouchon Un sourire, est intervenu à l'accueil de loisirs « Le repère des Pitchounes », la semaine dernière. L'intervention avait un double objectif, puisqu'en plus d'apprendre aux enfants la nécessité de recycler les déchets, elle avait aussi pour but de sensibiliser les enfants à la notion de solidarité. En effet, l'argent récupéré suite au recyclage des bouchons participe au financement des appareils (fauteuils, équipements...) indispensables à la vie de personne en situation de handicap.

Un container pour récupérer les bouchons


Suite au visionnage du film présentant l'association Un bouchon Un sourire, un container à bouchons a été installé dans le centre de loisirs et les enfants ont pu commencer à le remplir. Véritables ambassadeurs du tri, les enfants présents ont été missionnés pour passer le message autour d'eux et dans leur famille afin de récupérer un maximum de bouchons.

Source: © Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/morbihan/nostang/recyclage-les-enfants-sensibilises-28-04-2016-11047554.php#CIyxRkpF48RRe0xX.99

Nîmes : les Bouchons gardois recherchent des bénévoles

Des bénévoles sont les bienvenus.


L 'association envoie au recyclage des opercules qui, vendus, permettent d'épauler les personnes handicapées.

Lorsque vous vous rendez au 106 de la rue Le Corbusier, en pleine zone d'activité de Grézan, et que vous découvrez quelques bénévoles au beau milieu d'une plantation de sacs plastiques remplis de bouchons, ça vous en bouche un coin ! À y voir de plus près, Pierre Broté, tout président qu'il est, s'active aux côtés de ses collègues pour trier et stocker les milliers de bouchons récoltés.

 
 

C'est ainsi que les bénévoles de l'association Les Bouchons gardois se retrouvent tous les mardis sur un bout de terrain généreusement mis à disposition par Nîmes Métropole.

Trente tonnes récoltées chaque année

De toutes les couleurs et de tous formats, les bouchons retenus attendent patiemment le semi-remorque qui viendra les récupérer. Destinés à être recyclés, les bouchons sont achetés par l'usine de retraitement et recyclage pour une seconde vie.

L'association, quant à elle, transforme l'argent récolté en dons auprès de personnes en situation de handicap reconnues et recommandées par la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) ou l'APF (Association des paralysés de France) pour leur permettre de venir en soutien lors d'achat de matériel adapté.

Un rendement bientôt plus important

Si le concept connaît un succès grandissant, les responsables, eux, sont souvent débordés. Ils lancent donc un appel à toutes les personnes disposant d'un peu de temps et de beaucoup de générosité pour leur venir en aide.

De nouvelles conventions sont en cours d'élaboration avec, notamment, le centre hospitalier universitaire Carémeau de Nîmes, des entreprises et des collectivités. Ce qui devrait augmenter le rendement et accompagner de nombreux nouveaux projets.

Trente tonnes sont ramassées chaque année pour une trentaine de dossiers à honorer. Et ce n'est pas le jeune Gabriel, pour ne citer que lui, qui s'en plaindra. Grâce à cette action, il a pu s'équiper d'un ordinateur dédié à son handicap. L'appel est lancé...

 

Site : www.bouchons-gardois.fr. Plus de renseignements en appelant le 06 16 13 41 76

 

Source: http://www.midilibre.fr/2016/04/19/les-bouchons-gardois-recherchent-des-benevole-s,1319493.php

15 tonnes de bouchons vont être recyclées Posté le 17/04/2016 - Par Ouest France

Les bénévoles lors du chargement des camions.

Les bénévoles lors du chargement des camions. | 

 

Samedi, l'association Les bouchons du Pays de Lorient a chargé 15 tonnes de bouchons stockés, afin qu'ils soient recyclés.

Tous les six mois depuis quelques années, l'association expédie un chargement à destination de l'entreprise Atmos Plastique qui recycle ces bouchons. Le bureau tient à remercier l'entreprise Goulias de Lanester qui met à disposition son personnel et ses machines gratuitement depuis de nombreuses années, pour charger les camions.

Huit projets financés depuis le début de l'année

Huit projets ont déjà été financés depuis le début de l'année grâce à cette opération. « Depuis notre dernier comité de gestion, Thibault Lacroix est le nouveau président de l'association, souligne Christophe Rivière, qui occupait le poste depuis six ans. Je reste au comité de gestion, en tant que vice-président, et je suis également référent communication pour l'association nationale 1 bouchon, 1 sourire. »

« Nous souhaitons qu'un maximum de personnes participe à notre fest-noz organisé pour la quatrième année consécutive à la salle Kergoff de Caudan, samedi 23 avril à 21 h. Les recettes nous permettent d'augmenter le nombre de projets financés, précise le président. Trois groupes animeront la soirée : Avel Dro, Mauvaise Langue et Plijadur. »

Lors de cette même journée, Les Bouchons du Pays de Lorient participeront aux cérémonies citoyennes organisées à l'hôtel de ville de Lorient, afin d'échanger sur l'engagement associatif.

Contact : 06 76 36 72 63 ou bouchon.lorient@hotmail.fr Site : www.lesbouchonsdupaysdelorient.com et www.operation1bouchon1sourire.org

 

source: http://www.ouest-france.fr/bretagne/lanester-56600/15-tonnes-de-bouchons-vont-etre-recyclees-4166397

Des bouchons pour les jeunes diabétiques Posté le 16/04/2016 - Par Le Populaire

Tous les quinze jours, résidents de la Résidence fleurie et jeunes de l’EMESD se retrouvent pour trier ensemble des bouchons en plastique au profit de l’association des Diab’heureux en Limousin. - CAMUS Jean-Fran�ois

Tous les quinze jours, résidents de la Résidence fleurie et jeunes de l’EMESD se retrouvent pour trier ensemble des bouchons en plastique au profit de l’association des Diab’heureux en Limousin. - CAMUS Jean-Fran�ois

 

Depuis plusieurs années maintenant les résidents du logement-foyer La Résidence fleurie peuvent participer, un jeudi après-midi sur deux, à une activité de solidarité originale, basée sur le tri de bouchons en plastique usagés. Cette activité, qui repose sur un partenariat avec l'Etablissement médico-éducatif et social départemental (EMESD) d'Isle, se fait au profit de l'association Les Diab'heureux du Limousin. Ainsi, une fois tous les quinze jours, les résidents accueillent des jeunes de l'EMESD et leurs éducateurs afin d'effectuer ensemble le tri des bouchons en plastique.

Plus de 1,7 tonne

Au delà de sa dimension d'animation intergénérationnelle, cette activité régulière fait apparaître un véritable engouement pour ce projet utile et fédérateur, puisqu'on note à chaque fois une participation très active des deux partenaires, avec environ seize résidents, six jeunes et deux éducateurs. Le tri assidu, ponctué d'échanges très conviviaux et de rires, dure environ une heure, se terminant toujours par un goûter partagé par les différents participants. Depuis l'an dernier, ce partenariat actif a permis de trier plus de 1,7 tonne de bouchons en plastique, destinés à l'association des Diab'heureux. Lors de leur dernière rencontre les « trieurs » accueillaient parmi eux un membre actif de l'association, M. Lannaud, qui a pu leur rappeler toute l'utilité de l'action à laquelle ils prennent part.

Eduquer les enfants. L'association a été créée en 2005 à l'initiative de quelques familles d'enfants diabétiques. Ses membres ne sont pas des médecins mais des parents, qui doivent éduquer leurs enfants et les aider à gérer au mieux leur diabète de type 1. Cette maladie qui touche généralement les enfants entraîne la perte d'une fonction essentielle : la production d'insuline qui doit être effectuée par le pancréas. Leur traitement repose sur l'administration d'insuline par injection sans discontinuité.

Sensibiliser. L'association a aussi pour vocation de développer des actions d'information et de communication sur la maladie, de sensibiliser le milieu enseignant pour une meilleure intégration de l'enfant diabétique dans les établissements scolaires et de favoriser la collecte de dons pour la recherche. Les fonds permettant ces dons proviennent principalement de cette opération de collecte de bouchons plastiques qui permet de vendre, chaque année, environ 10 tonnes de bouchons à une entreprise de recyclage de matières plastiques. En 10 ans, ce sont ainsi près de 100 tonnes de bouchons et 12.000 euros de dons qui ont pu être faits pour la recherche auprès de l'AJD (Association des jeunes diabétiques), association nationale reconnue d'utilité publique.

 

Source: http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/haute-vienne/haute-vienne-local/2016/04/11/des-bouchons-pour-les-jeunes-diabetiques_11866063.html

Oissel. Une douzaine de jeunes du quartier des Violettes ont participé au chargement d’un semi-remorque à l’entrepôt de l’association Bouchons 276.

À Oissel, des jeunes participent au chargement d’un semi-remorque pour Bouchons 276
Les jeunes ont participé au chargement de plus de 13 tonnes de bouchons

 

Après leur collecte qu’ils ont remis à Bouchons 276 (lire notre édition du 18 mars), une douzaine de jeunes Osseliens du quartier des Violettes, encadrés par trois animateurs, avaient rendez-vous, dernièrement, à l’entrepôt de l’association, situé à Rouen.

Avec une cinquantaine de bénévoles, ils ont participé au chargement d’un semi-remorque : « Nous remplissons en moyenne un camion comme celui-là chaque mois », explique Dab Delaporte, le président fondateur de Bouchons 276. « Avant, nous mettions les sacs, mais il y avait une perte de place, les bouchons sont donc en vrac, dans la benne ».

 

Recyclés dans la région de Beauvais

 

Pour les jeunes, qui se relayaient au milieu des bouchons, c’était un peu comme jouer au milieu d’une piscine de balles, un amusement qui a ses limites, les mouvements sont fatiguant.

En fin d’après-midi, le camion affichait un chargement de plus de 13 tonnes de bouchons et autres objets en plastique triés pour le recyclage : « Nous devons tout trier, car nous trouvons un peu de tout, piles, pièces métalliques, ce qui nous fait perdre du temps », ajoute une bénévole. Les bouchons sont recyclés, dans la région de Beauvais, et achetés 250 € la tonne. La totalité des sommes recueillies est ensuite redistribuée par l’association.

 

Site : www.bouchons276.org

Source: http://www.paris-normandie.fr/detail_communes/articles/5537867/region/a-oissel-des-jeunes-participent-au-chargement-d-un-semi-remorque-pour-bouchons-276#.VxHcp3rp_SI

1 2 3 4 5 6   Page suivante